RECOLTE (2021/2024)

Architecture d’agent embarquée pour l’autonomie ajustable

Ce travail s’effectue dans le cadre d’une collaboration entre l’Unité Mixte internationale de Modélisation Mathématique et Informatique des Systèmes Complexes (UMMISCO) – rattachée à Sorbonne Université et à l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD), l’Université Gastin Berger de Saint-Louis au Sénégal et l’équipe Système Multi-Agents (SMA) du LIP6.

L’objectif de ce projet est – en s’appuyant sur des travaux précédents – de proposer, concevoir et implémenter une architecture décisionnelle en mesure d’adapter le degré d’autonomie d’une entité artificielle au cours du temps. Outre l’élaboration d’une architecture supportant les différents mode évoqués, une attention particulière devra être accordée à la forme que prend la transition d’un mode (autonome, semi-autonome, télé-opéré) à l’autre.

La platforme, dotée d’un ensemble de capteurs embarqués (GPS, centrale inertielle, altimètre,..), d’une caméra, d’un appareil photo haute performance et d’un système de communication M2M, devra évoluer dans un contexte spatialisé et géométriquement contraint afin de détecter, identifier, caractériser et suivre périodiquement et semi-automatiquement les objectifs présents dans la zone concernée. La plateforme devra pour cela, à partir d’une route initiale fournie hors-ligne, être en mesure de s’adapter dynamiquement aux éléments rencontrés et être en capacité de passer, en ligne, d’un mode autonome à un mode semi-autonome ou télé-opéré (et inversement) dans un contexte de partage d’autorité avec un opérateur peu-qualifié.

Cédric HERPSON
Cédric HERPSON
Maître de conférences en Intelligence Artificielle

Mes recherchent portent sur l’autonomie à long terme, la coordination, l’apprentissage et la prise de décision.